Urgence oxygène Algérie

Objectif : envoyer 1 500 appareils médicaux d'assistance respiratoire suite à l’appel de médecins algériens !
69%
670 432€

collectés sur un objectif de 975 000 €

Santé
Algérie

Le projet en détails

Urgence oxygène Algérie

Depuis plusieurs semaines, l’Algérie est confrontée à une troisième vague de Covid-19 aggravée, selon l’Institut Pasteur d’Algérie, par le variant Delta à l’origine de quasi trois quarts des cas. Dans des régions comme Sétif et Skikda, dans l’est, et Tlemcen dans l’ouest, les hôpitaux sont submergés et manquent d’oxygène, une urgence vitale pour soulager les malades en situation d’insuffisance respiratoire. 

Aidons les soignants à soigner !

En première ligne, les personnels soignants algériens sont eux-mêmes en difficulté. Ainsi, selon le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), le pays a enregistré 460 décès parmi eux dont 262 médecins depuis février 2020.

Pourtant, partout dans le pays, ils continuent à faire le maximum pour soulager les malades. Ils se sont même organisés pour identifier les hôpitaux et centres médicaux à réapprovisionner de toute urgence en oxygène.

Ils ne sont pas seuls : le fonds de dotation Seed, appuyé de ses ambassadeurs et ses donateurs, souhaite débloquer en urgence la somme nécessaire à l’achat de 1 500 concentrateurs d’oxygène (650 € la pièce). D’une capacité de 10 litres, ces appareils seront ensuite acheminés partout en Algérie, dans les centres urbains comme dans les petites villes, grâce à la coordination de soignants sur place.

Budget global : 975 000 €